accueil

Bonne montée vers Pâques

Chers frères et sœurs, malgré ce que nous vivons en ce moment, nous renouvelons aujourd'hui
l'action qui fut accomplie par Jésus lors de la dernière Cène: "Faites ceci en mémoire de moi". 
Nous voulons vous redire notre immense bonheur et joie d'être avec vous
des convives privilégiés de la table du Seigneur.
Prêtres parmi vous et pour vous, nous vous remercions pour la fraternité
et pour tout ce que nous vivons avec vous dans nos paroisses. 
Que Jésus nous donne, selon sa promesse, par le Pain du ciel, le moyen
de "demeurer en Lui, et Lui en nous".
Bonne montée vers Pâques.
Fraternellement dans le Christ,
père Etienne. 

Célébrations de la semaine Sainte

 

Retransmission des célébrations de la Semaine Sainte par  nos pères barnabites  sur la page facebook

de l'Unité Pastorale : clic ici

 

 

Chers membres de notre grande famille de la paroisse du Val d’Haine, la liturgie de ce dimanche des rameaux nous annonce déjà le triomphe définitif de Jésus sur la mort et sur le péché.
En communion avec tous nos paroissiens qui ne peuvent pas se réunir dans nos églises,
nous célébrons l’espérance d’être sauvés et de ressusciter avec Jésus qui marche en avant de ses disciples…
Il est notre « bon pasteur » et il est notre « chemin ». Il marche à la tête de son troupeau du Val d’Haine, il le guide vers les bons pâturages.
Il est la route sûre où l’on avance sans crainte. Pourtant cette route où il nous engage n’est pas du tout facile en cette période. Nos malades et les membres de nos familles, les personnels soignants en font l’expérience pour le moment. En ce dimanche des rameaux, nous nous adressons à Jésus « Bon Pasteur » : guide-nous en ce moment difficile.

Mes chers frères et sœurs, écoutons l’évangile de la passion de notre Seigneur Jésus Christ
selon saint Matthieu qui nous accompagne et nous invite à suivre Jésus vers sa passion. Nous pouvons nous laisser toucher par le silence de Jésus et sa solitude. Les disciples apeurés l’abandonnent quand l’un d’entre eux l’a trahi ; il est entouré d’ennemis; il ne répond rien à ses accusateurs, la foule déchaînée hurle : « qu’il soit crucifié »;
Pilate prend par lâcheté une décision qu’il sait injuste ; les soldats se moquent de lui ; une fois crucifié, les passants l’injurient en hochant la tête et disaient : « sauve-toi-même, si tu es Fils de Dieu, et descends de la croix ! », les grands prêtres se moquaient de lui et « les bandits crucifiés avec lui l’insultaient de la même manière ».

En pensant à Jésus, en communion avec nos malades et les personnes qui les soignent, en ce moment d’épreuve et d’angoisse, moment où « l’obscurité se fit sur toute la terre », laissons-nous toucher non seulement par le silence et la solitude de Jésus qui donne sa vie pour nous mais écoutons aussi son cri: «  Mon Dieu, mon Dieu, pourquoi m’as-tu abandonné ».
Durant cette semaine sainte, avec nos nombreux malades, avec celles et ceux
qui les soutiennent, crions vers Dieu et disons : « s’il est possible, que cette coupe passe loin de moi !
Cependant, non pas comme moi je veux mais comme toi, tu veux. ». Veillons et prions toujours plus et toujours plus intensément.
C’est, en effet, dans la prière seule, comme Jésus à Gethsémani, que nous trouverons la force de choisir et non pas de subir nos croix dans le don total de nous-mêmes.
« Seigneur, fais-nous la grâce, durant cette semaine sainte et en ce moment pénible, d’être renouvelés dans notre attachement à ta personne.
Fais-nous la grâce de savoir te contempler et t’écouter dans ta Passion, t’écouter parler à notre cœur, t’écouter nous dire : « Tu comptes beaucoup pour moi ».

Bonne semaine sainte !

Père Etienne NTALE 

 

Mot de notre curé

Chez nous au Val d'Haine, nous nous conformons aux mesures demandées par nos autorités mais nos églises sont toujours ouvertes pour les personnes qui souhaitent se recueillir. 
Pour ce moment de prière personnelle, les textes de lectures de messes sont disponibles au fond de nos églises, une musique de fond pourra en même temps accompagner notre recueillement.  
Union de prière avec toutes les personnes malades et les personnes qui les accompagnent.
 
Père Etienne

Prière