Unité Pastorale du Val d'Haine

  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille
Notre agenda

 

LE TEMPS DE L’AVENT

PREPARATION A NOËL

C’est mal parti. «Conduisez-vous honnêtement, sans ripailles, sans orgie » (Lecture du 1er dim. de l’avent) : le temps des fêtes va commencer.. St Eloi, Ste Barbe, St Nicolas, et puis la fête de Noël.. Tant d’occasions pour faire ripaille..  Bien des occasions aussi pour les procès, les amendes, et malheureusement aussi bien des accidents qui à cause de l’ivresse, de la boisson ou du volant vont endeuiller tant de familles, ou handicaper tant de vies.

Nous allons entamer un nouveau cycle, revivre un par un tous les événements de la venue du Sauveur  4 semaines, 4 dimanches de l’avent, de l'avenue qui nous fera entrer dans la grande fête de Noël. C’est le début aussi de toute une année liturgique qui nous fera revivre tous les mystères du Seigneur, et le 1er dimanche de l’avent nous relie à la fête du Christ, la fête du dernier dimanche de l’année liturgique, du Christ Roi de l’univers, à l’annonce du retour du Christ à la fin des temps.

St Paul a une parole qui résume toute notre vie chrétienne ; Préparez vous à son retour, sans ripailles etc.. revêtez le Seigneur Jésus.

Cette formule nous la retrouvons tout au début de notre vie chrétienne, à notre baptême : le prêtre dit sur l’enfant qui vient d’être baptisé :  « Tu as revêtu le Christ, c’est pourquoi tu portes ce vêtement blanc, signe de résurrection. » Notre habit de fête, notre habit de solennité, notre uniforme pourrait-on dire, c’est le Christ.

Alors quelles graves questions doivent surgir dans nos cœurs, en quelle mesure portons-nous vraiment le Christ en nous.

Je pense à la petite Jacinthe de Fatima qui était malade et proche de la mort et qui disait à sa cousine Lucie : après la messe, viens près de moi, pour que je puisse parler à Jésus. Et quand Lucie revenait après avoir communié, la petite Jacinthe mettait la tête sur la poitrine de Lucie, et son bonheur était immense : elle était ainsi proche de Jésus.  Quelle foi dans cette petite fille, dont la sainteté est reconnue par l’Eglise.

L’enfant dont nous allons célébrer la naissance à Noël n’est plus un enfant, mais un homme qui a assumé pleinement sa mission, qui a donné sa vie, qui est mort sur la croix, qui est ressuscité et retourné vers le Père.

Mais il reste près de nous : nous invitant à être prêts. Un jour, on ne sait quand, le Seigneur frappera à notre porte : saurons-nous ouvrir cette porte, de nos cœurs, de nos vies ? Ou bien la sonnette est en panne ?  Ou bien nous sommes devenus sourds ? Serons-nous prêts à la grande rencontre ?

En ce temps de l’avent l’Eglise, nous invite à être attentifs aux plus pauvres qui vivent chez nous, et à soutenir toutes les initiatives faites en notre diocèse, en notre pays,  pour  les aider. Soyons attentifs aux appels qui nous seront lancés.. n’oublions pas : c’est en accueillant celui qui est dans la difficulté, que nous nous préparerons réellement à accueillir le Christ,  l’enfant de la crèche, l’enfant Jésus tel que nous le vénérons en ce sanctuaire, mais aussi le ressuscité de Pâques, celui qui va juger les vivants et les morts, Serons-nous prêts à l’accueillir ?

Je crois qu’on ne peut que remercier tous ceux qui ouvrent leur cœur aux autres. Il est impossible de citer ici toutes les initiatives prises pour l’aide, pour que les gens, les jeunes en particulier puissent vivre dignement avec toute la beauté, la richesse de leur vie humaine.  Mais le travail se fait, de tous côtés. Sans doute pourrait-on plus..

Le temps de l’avent est très court.  Depuis plus de 4.000 ans disait la chanson.. on l’attendait..  Attendre c’est toujours pénible.. Attendre au guichet de la commune, attendre chez le médecin, attendre pour acheter de la nourriture, ou la recevoir comme on le voit dans certains pays en de  longues files.. ou aussi comme on le voit sur les routes, lors de travaux…

Mais quand on attend le Messie, quand on attend le Sauveur.. n’est-ce pas la joie qui doit dominer nos cœurs ?


 

Mise à jour le Dimanche, 03 Décembre 2017 19:53
 

 


Mise à jour le Jeudi, 23 Novembre 2017 13:46
 

Diaconie et bénévolat au sein de notre unité pastorale refondée.

nous avons besoin de Vous !


Si vous êtes intéressé, ou si vous souhaitez plus d’informations ici



Mise à jour le Dimanche, 19 Novembre 2017 07:46
 

CHRIST ROI - AVENT

A la fin de cette année liturgique, alors que nous voulons fêter le Christ, roi de l'univers, l'Eglise nous donne le résumé, un concentré de tout l'évangile:

ce passage qui nous rappelle la mort de Jésus: c'est tout l'amour du Christ qui transparaît dans ces lignes, un amour qui va jusqu'au don de la vie,

jusqu'à permettre l'entrée dans le royaume à un bandit encore ouvert à l'amour.

Ce bandit, finalement, c'est moi, c'est chacun de nous, à qui le Christ ouvre son cœur, à qui le Christ ouvre les portes de son Royaume.

Admirons les paroles de ce malfaiteur, sa confiance toute simple en Jésus. "Jésus, souviens-toi de moi quand tu viendras inaugurer ton règne…"

Imaginez quelle foi doit être la sienne. Pendu à la croix, devant un autre pendu, cloué.. il fait un rêve d'avenir… d'entrer dans ce royaume

dont il ne sait pas grand-chose mais qu'il perçoit à travers Jésus.

Et la réponse de Jésus "aujourd'hui avec moi, tu seras dans le Paradis »,.. qu'est-ce qu'il faut de plus..?


Combien de martyrs sont morts avec la même certitude de foi d'être emportés dans la vie de Dieu.

Vous vous souvenez de cette femme qui voit mourir ses sept fils…avec cet espoir de la résurrection. Et combien de chrétiens, arrivés au bout de leur vie,

sont partis dans la sérénité rejoindre leur créateur..

Cette parole de Jésus doit nous soutenir tout au long de notre marche, de notre vie. Cette certitude de pouvoir entrer dans la vie de Dieu pour toujours.

Ce qui n’enlève pas nos responsabilités dans la société, dans le monde. Au contraire, plus nous sommes tendus vers le Royaume, plus nos regards

seront ouverts sur le monde.

Jésus merci d'être notre ami. Notre guide.



Mise à jour le Mardi, 14 Novembre 2017 19:39
 

Photos de la messe des familles à Haine Saint Pierre dans la Galerie de Photos

L'Harmonie du Parc d'Haine Saint Pierre a fêté Sainte Cécile ce dimanche 12 novembre en l'église Saint Ghislain. Photos dans la Galerie de photos



 

 

Programme des activités de la Maison diocésaine de Mesvin.

Outre l’ensemble des formations, notamment de la session biblique “En Genèse”, vous y trouverez la récollection d’Avent du 02/12 prochain animée par le frère Pierre-Yves de Taizé.
Renseignements :
Vincent Minet
ASBL Maison diocésaine de Mesvin
Chaussée de Maubeuge 457 - 7024 CIPLY
+32 65 351 502
Programme ici


Mise à jour le Jeudi, 02 Novembre 2017 12:41
 

Les gestes de la liturgie.

Pendant nos célébrations liturgiques, de nombreux gestes sont posés par l’assemblée et le célébrant.

Ces différents gestes qui, à première vue peuvent sembler lassants et répétitifs, sont en réalité tous porteurs d’un sens profond qui élève notre cœur à la prière.

 

Ainsi, les différentes positions adoptées par l’assemblée sont le signe d’une attitude intérieure. Ils sont donc constitutifs de ce qui est appelé « la participation active des fidèles » (Sancrosanctum Concilium, Concile Vatican II).

 

Passons-les en revue pour en découvrir le sens.

 

Mise à jour le Samedi, 07 Octobre 2017 14:12 Lire la suite...
 

Programme des messes des familles

Pour St Pierre, St Paul, St Ghislain ici


 

 

Mise à jour le Jeudi, 21 Septembre 2017 11:16
 


Page 1 sur 11